Comment assurer la sécurité de votre ordinateur ?

ordinateur sécurisé

Lorsque l’on sait que de nouveaux logiciels malveillants sont générés et que de nouvelles attaques sont lancées chaque jour, la question de savoir comment protéger son ordinateur devient cruciale. De plus, la possibilité d’infecter des personnes s’est étendue aux téléphones portables et autres appareils connectés. Le développement de logiciels malveillants, malwares, virus informatique devient également plus facile, au point que n’importe qui peut créer une arme puissante en quelques minutes, à supposer qu’il en ait besoin.

Internet est une invention fantastique sans laquelle il est difficile d’imaginer la vie, mais c’est aussi un endroit que tout le monde (y compris les pirates) fréquente, et il n’est pas sans risques. Vous avez sans doute déjà entendu tout cela, mais vous finirez par apprendre que la sécurité informatique est l’affaire de tous, ce qui signifie qu’elle est aussi la vôtre.

Le problème est que beaucoup trop de gens ignorent leur propre sécurité ou n’ont tout simplement pas le temps ou l’expertise pour le faire (et je ne porte aucun jugement ici ; il est naturel et logique de ne pas tout savoir sur tout, surtout compte tenu du manque d’éducation sur le sujet). Malheureusement, on ne peut pas réparer les dégâts une fois qu’il est trop tard ! Vous pouvez même vous rendre au poste de police et déposer une plainte ; cependant, la police n’a pas toujours le temps de s’occuper de « choses mineures et coûteuses ».

C’est également la raison pour laquelle vous devriez conserver des preuves, telles que des logiciels malveillants mis en quarantaine et d’autres informations sur un éventuel pirate, afin d’aider la police dans son enquête.

Pourquoi devez-vous protéger votre ordinateur et vos informations personnelles ?

Parce que vous devez vous protéger à un moment ou à un autre du cycle des cyberdangers. Même si vous n’étiez pas la cible visée, il est très simple d’être attaqué !

Vous ne devez jamais supposer que « puisque vous ne faites rien d’illégal », « puisque vous n’allez pas sur des sites bizarres », ou même « puisque vous avez un antivirus », cela ne vous arrivera pas. C’est FAUX, et même dangereux, car nous pouvons être dupés si nous baissons la garde.

Comment protéger votre ordinateur concrètement ?

Quoi qu’il arrive, la meilleure approche pour sécuriser votre ordinateur est de prendre conscience des menaces et d’apprendre à vous défendre. Bien sûr, ce n’est pas quelque chose que tout le monde possède ou comprend à la naissance. Il faut comprendre les attaques et la façon de s’en défendre, autrement dit, avoir un système à suivre.

Nous allons vous présenter les cinq principes de base de cette stratégie, puis nous les examinerons plus en détail :

  1. La sécurité via les logiciels de protection (antivirus et pare-feu) est importante, mais elle ne suffit pas.
  2. Vous devez maintenir vos systèmes et vos programmes à jour (pour éviter les failles des systèmes et des logiciels).
  3. Vous devez protéger vos informations personnelles (en ne les partageant pas, par exemple).
  4. Vous devez sauvegarder régulièrement vos données sur un support de stockage externe (autant tout effacer et recommencer en cas de problème majeur).
  5. Pour que votre PC soit correctement protégé, vous devez suivre une procédure précise.

1- La sécurité logicielle est essentielle, mais elle n’est pas infaillible

Un antivirus d’ordinateur doit être utilisé, tout comme le port de la ceinture de sécurité au volant est obligatoire. D’ailleurs, si vous êtes encore indécis ou si vous voulez changer de logiciel antivirus, découvrez comment faire face aux virus informatiques.

Cependant, si la ceinture de sécurité protège de nombreuses blessures, elle ne garantit pas l’invincibilité en voiture. Il en va de même pour les logiciels antivirus. En outre, vous n’aurez pas besoin d’installer plusieurs programmes antivirus.. Cela peut même être néfaste dans le cas des antivirus PC, car des conflits logiciels peuvent survenir. 

2- Maintenez vos systèmes et vos programmes à jour.

Un antivirus qui n’est pas à jour est inutile. Les programmes malveillants évoluent chaque jour, et votre antivirus doit suivre le mouvement. Les problèmes de sécurité sont également traités par les mises à jour du système et des applications en général. En un mot, une faille de sécurité est une faille ou un défaut dans l’implémentation d’un logiciel qui permet à un pirate informatique d’exploiter cette faille pour mener des attaques.

Lorsque l’on vous demande d’appliquer des mises à jour sur l’ordinateur, faites-le. Par exemple, vous ouvrez un fichier .PDF dans Adobe Reader et un logiciel malveillant dissimulé dans ce fichier s’exécute. Cela est possible si Adobe Reader présente une grave faille de sécurité et n’est pas mis à jour dès que possible. Les failles de sécurité ne sont pas rares, et elles ne touchent pas que les autres.

3- Les mots de passe et les données personnelles doivent être protégés au maximum

Comment pouvez-vous protéger votre ordinateur en permettant à d’autres personnes d’y accéder avec votre mot de passe ? La question fait rire, mais cela arrive tout le temps ! Donner son mot de passe à soi-même peut sembler idiot dans cette situation, mais l’ingénierie sociale et d’autres approches manipulatrices sont conçues pour pousser émotionnellement les gens à « donner » leur mot de passe.

Exemple, un ami qui vous demande votre mot de passe pour vérifier quelque chose. Venant de quelqu’un que vous ne connaissez pas, ou même d’un ami, cette phrase vous alerte immédiatement ; Ne donnez pas votre mot de passe.

Vous avez aussi le pirate informatique qui se fait passer pour une autorité. « Bonjour, je suis le responsable informatique de la société Tanguy, et j’ai besoin de votre mot de passe pour mettre à jour votre système et vérifier vos informations clients. Ces informations ne seront pas partagées, et vous pourrez les modifier par la suite. »

Même si elle est absolument incorrecte, cette ligne suffit à capter l’attention des utilisateurs. Elle agit sur l’autorité de l’interlocuteur dans ce cas, et nous sommes plus disposés à obéir à quelqu’un qui a de l’autorité. Il s’agit également d’une stratégie de phishing courante.

4 – Sauvegardez régulièrement vos données

Le concept est simple : sauvegardez toutes les données que vous ne voudriez jamais perdre ou qui sont vitales pour vous en dehors de votre ordinateur. Le concept de sauvegarde de vos données et de sauvegardes en dehors de votre ordinateur est vital car il vous évitera de perdre vos données et vos sauvegardes en cas de problèmes graves ou de piratage, comme avec les ransomwares bien connus.

La sauvegarde sur le cloud est une option viable, à condition que vos données soient cryptées avant d’être envoyées (soit via une archive protégée par un mot de passe, soit via des services comme BoxCryptor).

5- Assurez-vous que votre ordinateur est propre.

Vous n’avez rien gagné si vous sécurisez votre PC avec tous vos efforts et qu’un programme nuisible s’y installe furtivement. Par conséquent, nous devons compléter manuellement la tâche de l’antivirus en déterminant où se cachent les virus et en analysant minutieusement notre PC.

Enfin, voici d’autres conseils à prendre en compte :

  • Faites attention à ce qui semble « trop beau pour être vrai » – ne vous emballez pas trop devant des situations telles que l’argent facile, l’amour facile, la guérison rapide, etc. Gardez également à l’esprit qu’une publicité n’est qu’une publicité.
  • N’utilisez pas le même mot de passe pour plusieurs sites web. Utilisez des mots de passe complexes avec des procédures de récupération, bien sûr (adresse de sauvegarde, etc.).
  • Pour effectuer des transactions essentielles, évitez de vous connecter à des réseaux wi-fi publics ou d’utiliser un ordinateur public (banque).
  • Les informations personnelles ne doivent pas être partagées ouvertement sur internet (ce qui est sur l’internet appartient à l’internet et n’importe qui peut y accéder dans le futur)
  • Ne pas minimiser le danger (« ils ne font ça qu’aux grandes organisations », « je ne navigue pas sur des sites inhabituels donc je suis en sécurité », sont des exemples de commentaires incorrects qui mettent les internautes en danger parce qu’ils se ne font pas attention).
  • En cas de doute, consultez internet : une recherche rapide sur Google peut parfois vous sauver d’une attaque inattendue !
  • Surtout, n’oubliez pas de mettre à jour vos propres connaissances. L’approche la plus simple pour éviter de se faire pirater est de se renseigner sur la sécurité informatique et les précautions que prennent les pirates pour se défendre. Cela ne nécessite pas d’études avancées ou complexes, mais plutôt du bon sens et une surveillance constante.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.